Gundam: 35 ans de robots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gundam: 35 ans de robots

Message par Den Sethos le Sam 11 Avr - 21:08

La franchise Gundam est apparue sans crier gare et sans faire de grosses vagues il y a maintenant 35 ans. Depuis, toutefois, c'est devenu l'une des plus grosses franchises de l'animation japonaise, avec des dizaines de séries, des mangas, de figurines, des maquettes, des jeux vidéos et tout ce que le mercantilisme nippon a pu trouver à monétiser.

Pour en rester aux animes et un peu plus largement aux mangas, on peut identifier schématiquement deux grands groupes.
Les animes liés à l'UC (Universal Century) s'intéressent aux péripéties que rencontre l'humanité au moment de quitter la planète Terre et de se répandre dans l'espace.
Ceux désignés sous le nom collectif d'AU (Alternate Universe) sont plus éclectiques et parlent de sujets allant de la collection de figurines (Gundam Build Fighter) au sort d'un groupe terroriste bien décidé à provoquer un changement radical dans une politique planétaire stagnante (Gundam 00)

L'Universal Century

La période la plus connue de la franchise au Japon, l'Universal Century regroupe la toute première série Gundam (appelée First Gundam) avec ses suites, allant jusqu'à la récente série de films Gundam Unicorn.

Dans le First Gundam, l'humanité trop à l'étroit sur Terre a commencé à construire des colonies dans l'espace. Il s'agit de gigantesques cylindres placés à des points stratégiques autour de la Terre. Les habitants se sentent de moins en moins concernés par le sort d'une Terre surpeuplée et bien loin de leurs préoccupations. Des alliances de colonies voient le jour. L'une d'entre elles, la Principauté de Zeon déclare son indépendance de l'Union Terrestre. Bien évidemment, cette dernière n'entend pas accepter cette sécession et se lance alors dans une guerre contre ses colonies. Cependant, Zeon dispose d'une arme nouvelle qui va d'abord faire pencher le sort des armes en sa faveur.
Les armures mobiles (Mobile Suit en anglais ou Kidou Senshi en japonais) sont des armes humanoïdes pilotées d'une vingtaine de mètres. Elles combinent une mobilité et une facilité d'emploi avec une puissance de feu sans précédent. Les premiers modèles montrent vite leurs limites, mais les nouvelles générations, développées par Zeon se révèlent extrêmement dangereuses pour les troupes de l'Union Terrestre démunies face à ces nouvelles armes. Cette avance est encore augmentée par l'existence d'as tels que Char Aznable, Cimma Garau ou Johny Ridden qui ravagent les rangs de l'Union.
Durant ces évènements, Amuro Ray, fils d'un ingénieur de l'Union Terrestre, vit sur une colonie où l'Union développe en secret ses propres armures mobiles. Toutefois, la colonie est attaquée par Zeon qui a eu vent de ces essais. Amuro se trouve alors dans une situation intenable: il est forcé de se servir de l'arme développée par son père pour défendre ses amis et lui-même face aux armures mobiles de Zeon. C'est ainsi que le Gundam fait son apparition. Recruté par Bright Noah, capitaine d'un tout nouveau vaisseau de guerre de l'Union, venu récupérer les armes développées, il va se trouver confronté à l'as des as de Zeon, Char Aznable.

A partir de ce moment, les destinées d'Amuro et de Char, de son vrai nom Casval zum Deikun, fils du fondateur de Zeon, vont se trouver liées. Leur rivalité va déterminer le sort de la planète quand Char va reprendre l'oeuvre de son père.

Du First Gundam jusqu'à Gundam Unicorn, l'Universal Century va être l'histoire de la conquête de son indépendance par la part de l'humanité émigrée dans l'espace.
La grande force des séries Gundam va être sa variété de tons. Des débuts maladroits du First Gundam jusqu'au dernier épisode de Gundam Unicorn, le contaste est saisissant.

Pour donner une rapide estimation des séries, dans leur ordre chronologique:
- Gundam the Origin: toute nouvelle série racontant les origines de Char Aznable. L'animation est fantastique, le scénario assez bien amené, même si une personne n'ayant aucune connaissance préalable du contexte va vite se trouver perdue. A voir, mais après s'être un peu renseigné.
- First Gundam: le grand ancêtre. Un grand ancêtre cacochyme, bien ridé et pas trop présentable... Il faut l'avouer, ça n'a pas très bien vieilli. A voir si vous n'avez rien d'autre à regarder, mais un résumé vous servira aussi bien. Quelques scènes d'anthologie (le premier combat du Gundam ou Char mettant un obus de bazooka dans la tronche de Kycillia Zabi...), mais rien d'indispensable, aujourd'hui.
- War in the Pocket: une OAV mineure. Rien de bien faramineux. Intéressant de par son thème (une opération d'infiltration en armures mobiles) et quelques détails (le pilote du Gundam est une femme et le destin du héros est assez tragique, puisqu'il est tué par cette jeune fille dont il était amoureux...).
- 8th MS Team: OAV d'assez bonne facture. Au moins, les héros sont attachants et le thème change un peu des confrontations d'as, puisque la série s'intéresse aux aventures d'une unité de base dans l'armée de l'Union.
- Stardust Memories: là, en revanche, ça va être nettement meilleur. L'animation commence à être acceptable et on a un adversaire bien charismatique à se mettre sous la dent (Anavel Gatou, appelé le Cauchemar de Solomon). A voir, d'autant que certains thèmes sont à mon sens d'actualité (un gouvernement qui prend prétexte de terroristes pour mettre en place un Etat-policier, l'idée que les victoires ne sont que temporaires si l'on étouffe les revendications du vaincu.).
- Zeta Gundam et sa compilation de films recoupée et améliorée par Tomino. La compilation enlève les longueurs, mais ça perd un peu en cohérence par rapport à la série. Ca n'a pas trop bien vieilli. Ce n'est pas aussi catastrophique que le First, mais ce n'est pas près de gagner un prix d'animation, aujourd'hui. Regardez de préférence les films, puis la série si vous avez le temps et l'envie. Série sombre, les films redonnent un peu d'espoir, même si ça reste tout de même un beau jeu de massacre.
- ZZ Gundam: on oublie la première moitié de la série, merci bien. A la suite du départ de Tomino et à cause de l'ingérence de la direction, on a perdu en qualité au niveau du scénario et l'animation est des plus moyennes... La fin rattrape un peu les choses, mais cela reste tout de même un peu léger...
- Char's Counterattack: un film qui, pour moi, n'a pas très bien vieilli, mais qui a encore ses fans. Char Aznable revient et projette de faire tomber une colonie sur Terre. Mais c'est sans compter sur Amuro qui va se mettre en travers de son chemin.
Et comme souvent dans les séries Gundam le héros se sacrifie à la fin...
- Gundam Unicorn: la dernière série de l'Universal Century. Très bonne facture, très bon scénario, très bons personnages. Bref, à voir absolument pour qui s'intéresse à la franchise.
Un film reste dans la liste liée à l'Universal Century, à savoir Gundam F91. On peut s'en passer.

Les Alternate Universes

On trouve de tout. Du très bon (la première saison de Gundam 00) du bon (la seconde saison de Gundam 00 et le film qui suit, Gundam SEED ou Gundam X) du correct (la première partie de Gundam SEED Destiny ou Turn A Gundam) et du foireux (la fin de SEED Destiny...).

On commence par la série Gundam la plus connue en Europe et aux Etats-Unis, à savoir Gundam Wing.
La mode était aux bishounen au Japon et ça se voit. Le scénario est intéressant: une fondation privée s'immisce dans les gouvernements et confisque le pouvoir. Les colonies qui souhaitaient leur indépendance envoient des Gundam sur Terre en mission-suicide pour lutter contre cette organisation. La série est suivie d'un film Endless Waltz, qui polarise quasiment tous les commentateurs, qui le trouvent soit génial soit merdique (personnellement, je le trouve moyen, parce qu'il garantit quelque scènes bien menées, et d'autres complètement foireuses, en oubliant les développements du caractère de certains personnages tout en approfondissant celui de certains autres...)
Les machines sont l'une des réussites de la série. Celles du film... moins (je ne me remets toujours pas des ailes d'ange du Wing Zero dans le film ou de la perte de certains équipements pourtant essentiels, comme les armes à distance de certains Gundams)
Certains moments sont dignes d'un facepalm picardien, mais cela reste dans l'ensemble supportable.

After War Gundam X est un bon cru, à mon sens. La mode était au post apocalyptique. Résultat, on a droit à un récupérateur qui tombe sur un Gundam et décide de le vendre. Le problème dans son plan est que ceux qui sont intéressés par le Gundam en question n'ont guère de scrupules. Résultat, il se retrouve embarqué dans une vraie quête pour éviter l'émergence d'une nouvelle puissance capable de contrôler la planète.

Turn A Gundam est atypique. Le Gundam a une moustache (si si...), le héros passe la moitié de la série déguisé en fille (une revanche du réalisateur qui voulait une héroïne, ce que le studio lui a refusé...) et on a l'un des mentors du héros qui a comme cri de ralliement UNIVERSE!!!!! (les majuscules et les points d'exclamation ne sont pas superflus...).
A voir à petites doses. Le scénario est un peu tarabiscoté, mais l'ensemble est plaisant. Les mechas, en revanche sont... particuliers.

G Gundam, c'est celui qui se pointe à un bal costumé déguisé en Power Rangers et qui passe son temps à gueuler à pleins poumons le nom de ses attaques, en foutant la trouille aux invités.
On était en pleine vague d'engouement pour les super-robots et ça se voit... C'est un peu trop long à mon goût, mais certains morceaux de bravoure valent le coup. Impossible de ne pas sourire comme un idiot quand un pas de tango sert à détruire un robot géant...

Gundam SEED et ses déclinaisons ont marqué un retour en grâce de la franchise. Animés correctement, avec des scénarios reprenant dans les grandes lignes ceux des premières séries de l'UC, le bilan est globalement positif. Globalement, parce qu'il y a la fin de SEED Destiny... Une version remaniée est venue réparer certaines erreurs, mais il se dégage tout de même une légère odeur de pourri des 20 derniers épisodes de cette série (et encore, 20, je suis gentil...).
Point positif dans les quelques séries rattachées à SEED: Stargazer, qui est, à mon sens, particulièrement attachant. Enfin une femme pilote avec du charisme  et qui, surtout, parvient à gagner contre un Gundam grâce à un plan intelligent.

Gundam 00 est, pour moi, l'une des séries récentes les plus attachantes. La première saison, surtout, ouvre de nouveaux horizons, avec une application intelligente de tactiques, une réflexion politique pas inintéressante et des personnages charismatiques (Graham Aker, Lockon Stratos...).
La seconde saison est un peu en retrait, car elle tombe vite dans une escalade d'armures mobiles plus puissantes les unes que les autres (l'00 Raiser qui vous transforme en télépathe quasiment omniscient? Mais oui, bien sûr...). De beaux morceaux de bravoure, tout de même, comme la course au canon orbital, menée comme le raid contre le Death Star dans Star Wars. Le film est dans la même veine.

Reconquista in G est le dernier-né de la franchise. Pour être franc, je n'ai pas trop bien accroché. J'ai vu les deux premiers épisodes. Et au bout du deuxième, je ne comprenais toujours pas quelle était l'idée profonde derrière la série. Bref, je reste réservé jusqu'à la fin de la série. Je verrai le moment venu.

Il reste deux séries un peu mineures, Gundam AGE et Gundam Build Fighter, qui visent plus particulièrement les enfants. Gundam AGE est de bonne facture et est une bonne introduction pour un gamin de 8 à 10 ans, à mon sens. Je ne regarde pas Build Fighter, d'après le peu que j'en ai vu, c'est comme Medabots, mais avec des Gundam (je dois être le seul du forum à me souvenir de Medabots... Bonjour le coup de vieux...).

On trouve également pléthore de mangas, mais ce sera pour une autre fois...


Dernière édition par Den Sethos le Mer 15 Avr - 17:05, édité 5 fois (Raison : Rajout des Alternate Universes et de Reconquista in G)

Den Sethos

Messages : 27
Date d'inscription : 17/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gundam: 35 ans de robots

Message par Zantaro le Sam 11 Avr - 21:42

Haha, j'aime bien ce topic !
Je n'ai vu que très peu de l'univers Gundam, la plupart des séries je ne les connais qu'à travers les jeux Super Robot Wars.
L'année dernière j'ai vu Unicorn, que j'ai adoré, la réalisation est superbe et le mecha design jouissif. L'histoire est un peu déroutante au départ vu que je ne suis pas un grand connaisseur de l'univers mais après m'être un peu informé ça passe beaucoup mieux.
Plus récemment j'ai suivi G no Reconguista et comme tous les autres internautes qui l'ont suivi je n'ai rien pigé à l'histoire, par contre j'ai beaucoup apprécié le mecha design, le character design, les scènes d'action et les petits détails sympa commes les animaux de la jungle qui s'enfuient en sentant les mobiles suits approcher.
Ton paragraphe sur Stardust Memories a chatouillé ma curiosité, en plus wikipédia me dit que ça ne fait que 13 épisodes, je m'y mettrai après avoir terminé Suisei no Gargantia que je viens de commencer.
avatar
Zantaro

Messages : 35
Date d'inscription : 13/11/2014
Localisation : Rabat, Maroc

http://www.acefiction.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gundam: 35 ans de robots

Message par Den Sethos le Mer 15 Avr - 17:31

Stardust Memories est en fait un tournant dans l'UC, car il assure la transition entre une Union Terrestre inefficace, mais pas forcément mauvaise dans le First Gundam, vers une dictature plus ou moins masquée dans Zeta Gundam.

Le contraste est intéressant, d'ailleurs, car dans le First Gundam, la Fédération est globalement présentée de manière positive, avec quelques rebuts dans ses rangs alors que le régime de la Principauté de Zeon est pourri jusqu'à la moelle, avec quelques personnages admirables.
Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Zeon reprend des symboles assez proches de ceux de l'Allemagne nazie.

Au final, Stardust Memories montre qu'un Etat peut très facilement se transformer en dictature, peut-être même avec les meilleures intentions possibles.
Anavel Gatou n'est pas forcément présenté comme un homme bon, d'ailleurs. Il est martial, voire héroïque, mais il est fanatisé au plus haut point.
Le héros, Kou Uraki, est, lui, bien naïf et finit par se rebeller contre une hiérarchie corrompue.

J'avais oublié dans les séries, SD Gundam. On peut passer son chemin... C'est enfantin, c'est mignon tout plein, mais c'est tout creux, en fait...

Et dans un genre mineur, mais que personnellement, j'adore, les Gundam SEED Character Theaters, qui sont des omakes humoristiques basés sur Gundam SEED (no sh*t, Sherlock...).
Le nombre d'allusions aux séries les rend impropres à la consommation par un néophyte, mais pour quelqu'un qui a vu et apprécié les séries, c'est hilarant. On les trouve facilement sur Youtube.

Den Sethos

Messages : 27
Date d'inscription : 17/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gundam: 35 ans de robots

Message par Gryps le Ven 28 Aoû - 23:25

Tellement, tellement de Gundam, je n'arriverai jamais à tout regarder, ni même à tout lire. ;w; Mais bon heureusement, j'en ai déjà vu une partie maintenant.

J'ai connu la série comme beaucoup de monde, grâce à Gundam Wing qui passait à la télé. J'ai accroché dès le début, même si je me suis intéressée à toutes les autres séries bien plus tard. C'est en jouant à un jeu sur PS2 (Federation VS Zeon) que j'ai eu envie par la suite de m'intéresser à l'Universal Century.

J'ai eu du mal à venir à bout du First Gundam je l'avoue, comme l'a dit Den Sethos, ça n'a pas très bien vieilli. :/ Par contre en jouant en même temps au jeu vidéo (qui expliquait l'histoire d'un point de vue très militaire) c'était tout de suite plus passable puisque je comprenais enfin ce qu'il se passait. Et puis, j'ai très vite adoré Char et il m'a aidé à faire passer la pilule. @.@ J'ai lu le livre (Awakening, Escalation et Confrontation) et j'ai préféré la version un peu plus adulte qu'il offrait.

J'ai vu Zeta Gundam aussi, auquel j'ai tout de suite accroché grâce à son ambiance beaucoup plus sombre et ses salopards de tous les côtés. J'ai trouvé l'ambiance des trois films qu'ils ont refait après un peu différente de celle de la série par contre.

J'ai seulement vu les premiers épisodes de ZZ Gundam, j'ai très vite laissé tomber je dois l'admettre. A la place j'ai regardé 8th MS Team que j'ai trouvé plus intéressant. Le fait de présenter une équipe plutôt qu'un ou deux pilotes exceptionnels était un changement bienvenu.

J'ai regardé Char's Counterattack, et même si certains personnages étaient insupportables (ça commence par un Q et ça se termine par uess) et que certaines parties du scénario étaient un peu étranges, j'ai bien aimé retrouver Amuro et Char en éternels rivaux. Nostalgie, toussah toussah.

J'ai vu Gundam F91 mais honnêtement, parfois j'étais un peu perdue. Certains personnages vont et viennent et repartent sans qu'on comprenne leur but ou pourquoi brusquement ils changent d'avis. Ils sautent d'une journée à l'autre comme pour rire et sans avertissement. Bref, je suis assez partagée sur ce film.

MS IGLOO était court, mais je me suis bien éclatée à le regarder. L'aspect CGI était assez déroutant au début, mais au final ça se laisse bien regarder et j'ai bien aimé que l'action se concentre cette fois sur Zeon plutôt que sur la Fédération.

Après il y a le cas de Victory Gundam... J'ai pas compris la face des MS ennemis, et au final j'ai compris que ça n'avait pas d'intérêt et qu'il valait mieux se concentrer sur le nombre de morts à la minute de cette série. Je sais que la guerre, c'est mal, sanglant et meurtrier mais bon, à un moment il faut peut-être se calmer non ? ._.

Gundam Unicorn est, à mes yeux, la ou l'une des meilleures séries de la franchise. J'ai adoré les batailles, les perso', le design' des MS, le scénario, bref, je n'arrive pas à lui trouver de défaut. Et puis, l'Unicorn et le Banshee sont tellement beaux. ;w; C'était tellement dur d'attendre entre chaque OAV.

Gundam the Origin, comme j'adore Char, forcément c'est très bien passé... et la première scène de bataille est tellement fluide et trop classe. Après, je conçois que certaines personnes l'aient trouvé assez long, passé cette fameuse scène, si l'on ne connait pas l'univers, on est vite perdu et l'absence de scène d'action bourrée de mecha a vite découragé certains fans de Gundam Wing/Seed/00 que je connais.

Après, j'avoue que je connais beaucoup moins les Alternate Universes. Comme mentionné plus haut, j'ai vu Gundam Wing, Gundam Seed aussi (même si Kira a le don de m'énerver à chaque seconde). Je n'ai pas osé tenté Seed Destiny, vu les retours que j'ai eu dessus. J'ai vu Gundam 00, que j'ai adoré, surtout la petite Team des Gundam Meister à laquelle je me suis vite attachée. :3

J'avais commencé à regarder After War, et j'avais bien aimé l'ambiance Post Apocalyptique de la série. Cependant, je ne suis pas allée très loin, et je ne me souviens plus pourquoi. Il faudrait que je reprenne tiens.

Je n'ai pas aimé G Gundam, sans doute trop différent de ce dont j'avais l'habitude, et Build Fighter m'a rapidement lassé. Comme l'a dit Den Sethos, c'est du Medabots avec des Gundam, qui vise plus je trouve à faire vendre les figurines et autres Gunpla.

Turn A Gundam m'a fait peur avec sa moustache, et je n'ai jamais osé le commencer. ;w;

Reconquista in G, j'ai regardé jusqu'au bout même si parfois j'avais du mal à comprendre les buts et les motivations de tout le monde. Les MS ont une tête assez étrange mais au bout d'un moment, on s'y habitue.

Niveau manga, je ne suis pas allée très loin. J'ai lu les tomes dérivés de Gundam Wing, certains de Gundam The Origin (qui sont hors de prix maintenant) et le manga parodique dont j'ai oublié le nom, celui avec les MS qui parlent et celui qui raconte l'histoire de Tomino à la création de Gundam. J'hésite à commencer l'Ecole du Ciel, je ne sais pas ce que ça vaut, ainsi que les autres mangas dérivés, je ne sais pas du tout si ça apporte vraiment quelque chose ou non aux séries.

Pour les romans par contre, à part celui sur le First Gundam, je ne suis jamais tombée sur d'autres romans traduits, même en anglais.

Je pense avoir fait le tour de mes connaissances Gundam malheureusement. Un nouvel anime a été annoncé, Gundam Iron-Blooded Orphans, qui doit sortir dans pas trop longtemps. J'ai hâte de voir ce que ça va donner, surtout que j'aime bien la bouille du Gundam. Bref, à voir. :3

Gryps

Messages : 1
Date d'inscription : 08/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gundam: 35 ans de robots

Message par Den Sethos le Dim 27 Sep - 19:34

Ah, bah, tiens, je ressuscite le sujet, avec deux petites choses.
Ecole du Ciel est plutôt agréable comme manga, mais avec deux précautions à prendre. Il faut pouvoir supporter le graphisme un peu shojo, par moments et surtout, je ne suis pas certain qu'il soit sorti en intégralité en France...

Ensuite, le moment approche! Après AGE et Reconquista qui ont été, il faut bien l'avouer moyens, voire médiocres (on peut être Tomino et se planter...), MS Gundam Tekketsu no Orphans semble bien parti.
Une brigade de gamins est utilisée comme appât dans une guerre. Mais alors que les supérieurs étaient certains que cela allait se terminer par leur mort, leur inscription sur un monument et leur oubli, la découverte d'un Gundam par l'un des pilotes change la donne.
Les MS sont bien foutus, j'y vois une influence de FMP voire de Linebarrel of Irons, mais je peux me tromper.
On revient à ce qui est le coeur de Gundam: la guerre, crade et les compromissions des adultes, des politiques, la réalité dégueulasse et ainsi de suite.

Bref, j'attends octobre avec impatience.

Den Sethos

Messages : 27
Date d'inscription : 17/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gundam: 35 ans de robots

Message par Zantaro le Sam 10 Oct - 10:30

Dommage que l'histoire et les factions dans Reconguista soient quasi-incompréhensibles. Par contre j'ai bien aimé le character design, les mecha et l'ambiance.

Tekketsu est très intéressant en effet, pourvu qu'ils maintiennent l'aspect terre-à-terre des combats.
(imagine Barbatos dans un SRW... *.*)
avatar
Zantaro

Messages : 35
Date d'inscription : 13/11/2014
Localisation : Rabat, Maroc

http://www.acefiction.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gundam: 35 ans de robots

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum